Entretien tapis de course : nos conseils pour une meilleure longévité

0
(0)

Avoir un tapis de course vous permet de pratiquer une activité physique importante sans même avoir besoin de sortir de chez vous. Vous êtes nombreux à disposer d’un tapis de course chez vous ou à projeter d’en acheter un prochainement. Quoiqu’il en soit, l’entretien du tapis de course est une chose à garder à l’esprit. En effet, le tapis de course doit être entretenu de manière régulière si vous voulez le garder longtemps. Sans cela, vous risquez de vite vous retrouver avec un appareil qui fonctionne à moitié, avant d’être obligé de le faire réparer ou même de songer à le remplacer. L’entretien du tapis de course doit se faire à plusieurs niveaux, et c’est ce que nous vous proposons de découvrir au sein de l’article présent.

Comment entretenir un tapis de course ?

De manière générale, l’entretien d’un tapis de course est relativement simple et rapide. En effet, il suffira d’une part de veiller à nettoyer les différents composants ou encore de bien recentrer la bande de course lorsqu’elle se décale. D’autre part, la lubrification du tapis de course est une chose à ne surtout pas négliger pour garantir un haut niveau de performance sur le long terme.

Le nettoyage du tapis de course

La première étape dans l’entretien d’un tapis de course est bien entendu de procéder à son nettoyage. C’est également l’opération que vous allez devoir reproduire le plus régulièrement, plus précisément à chaque fin de séance dans l’idéal. Cela dit, tout le monde n’a pas forcément le temps ni l’envie de le faire aussi souvent. C’est pourquoi nous vous conseillons de nettoyer le tapis au moins toutes les semaines ou deux semaines. Le nettoyage du tapis de course est avant tout une simple question d’hygiène, histoire d’avoir à sa disposition un outil propre et qui donne envie de pratiquer. En outre, l’accumulation de traces de transpiration peut engendrer la corrosion de certaines parties du tapis. Elles peuvent aussi devenir indélébiles au fil du temps.

Si vous êtes à la recherche d’un équipement performant, retrouvez notre guide d’achat sur les meilleurs tapis de course pliables en 2022.

Les étapes du nettoyage

Le nettoyage doit se faire sur un tapis hors tension. Veillez donc à l’éteindre et à le débrancher avant de commencer. Afin d’éliminer le gros des poussières, servez-vous d’un aspirateur. Cette première tâche n’est pas toujours obligatoire. La réaliser toutes les deux semaines environ est amplement suffisant.

Ensuite, munissez-vous d’un chiffon en coton et appliquez dessus un produit nettoyant. Il est important de ne pas utiliser directement le produit sur l’appareil. De même, évitez les produits à base d’ammoniaque ou d’acide.

Essuyez avec délicatesse la console et l’écran du tapis. Si possible, utilisez un chiffon microfibre pour ces dernières parties, histoire de ne pas créer de rayures sur l’écran. Passez ensuite aux rampes, aux montants, aux repose-pieds et au capot du moteur. Bref, toutes les parties accessibles doivent être nettoyées. Certains tapis de course sont équipés de ceintures pour la mesure de la fréquence cardiaque. Si le vôtre en fait partie, veillez à nettoyer cette dernière à l’eau.

Lubrifier la bande de course

Le rôle du tapis de course est de faire tourner en rond une bande de course, de sorte à vous obliger à courir. Ce mouvement perpétuel est provoqué par un mécanisme qui doit lui aussi être entretenu. Une mauvaise lubrification peut entraîner des frottements entre la bande de course et la planche. En outre, la difficulté de mouvement engendre une surconsommation d’énergie, qui peut mener à la disjonction du tapis.

Concernant la fréquence de l’opération, il est généralement conseillé de lubrifier la bande toutes les 200 heures d’utilisation environ. La tâche est relativement simple. Soulevez légèrement la bande d’un côté, puis pulvérisez du lubrifiant à l’intérieur. Utilisez un lubrifiant à base de silicone pour mener à bien ce type d’opération. Répétez l’opération de l’autre côté. Faites ensuite tourner votre tapis pendant environ 5 minutes à vitesse lente (5 km/h), en veillant à nettoyer les excédents de lubrifiants qui se dégagent sur les flancs. Aussi, sachez que certains modèles présentent des systèmes d’autolubrification, ce qui est notamment le cas pour les tapis de course professionnels et les tapis de courses connectés. Ce système ingénieux est très intéressant car il ne demande aucun entretien. Veillez uniquement à avoir un niveau de lubrifiants suffisant dans le réservoir prévu à cet effet.

Recentrer la bande de course

A force d’utilisation, il arrive que la courroie du tapis de course se décale légèrement. Ce décalage, même s’il peut parfois paraître négligeable, peut endommager votre tapis de course, car il engendre des frottements entre les différentes parties. De plus, le tapis devient moins confortable et son utilisation peut même provoquer des bruits parasites peu agréables.

Pour recentrer un tapis, vous devez vous servir de la clé qui vous est fournie avec. Commencez par démarrer votre tapis à faible vitesse (environ 4 km/h), puis insérez la clé dans la vis du côté où la bande dévie. Tournez la clé d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre, et répétez cette opération jusqu’à ce qu’elle soit alignée. Entre chaque quart de tour, patientez environ une trentaine de secondes. C’est le temps qu’il faut à la bande pour se repositionner complètement.

Vérifier la tension de la bande de course

Tendue au départ, la bande de course aura inéluctablement tendance à se détendre au fur et à mesure que vous utiliserez le tapis. Certains symptômes peuvent vous permettre de savoir qu’une bande de course est trop détendue. Parmi ces derniers, on note la surchauffe du moteur, des discontinuités de mouvement ou encore du patinage. Ces signes doivent vous alerter sur ce type de souci.

Pour tendre la bande de course, il vous suffit de tourner les vis de réglage de chaque côté, à mesure d’un demi-tour dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque vous ne pourrez soulever votre bande que de 2 à 3 cm de chaque côté, cela signifiera qu’elle est suffisamment tendue. Attention, il ne faut pas tendre excessivement la bande, c’est inutile, contre-productif même.

Bien placer son tapis de course

Il ne s’agit pas d’un entretien à proprement parler, mais c’est tout de même une précaution à prendre en compte, qui vous permettra d’allonger la durée de vie de votre tapis. Veillez à placer votre appareil sur une surface bien plane et solide ! Un mauvais emplacement contribue à malmener les mécanismes de l’appareil, en particulier la courroie, et entraîne des dysfonctionnements et des pannes au niveau de ce dernier.

Combien de temps peut durer mon tapis de course ?

Vous l’aurez compris, la durée de vie de votre tapis de course dépend essentiellement de l’attention et de l’entretien que vous lui portez. Si vous respectez les consignes énumérées ci-dessus, vous pouvez espérer garder votre tapis pour une durée moyenne comprise entre 10 et 12 ans. D’autres facteurs peuvent aussi influer sur la durée de vie du tapis, notamment la qualité de la marque et votre fréquence d’utilisation.

Si vous hésitez encore, retrouvez les nombreux bienfaits du tapis de course pour maigrir et bien plus encore.

Cet article vous a été utile ?

Résultat 0 / 5. 0

Laisser un commentaire